L'énergie solaire est fournie par le Soleil sous forme de lumière et de chaleur. C'est une énergie dite renouvelable car elle est virtuellement inépuisable – en tout cas à l'échelle humaine. Etant à la base de toute vie sur Terre, l'énergie solaire est évidemment non polluante.
L'Homme l'utilise naturellement pour s'éclairer mais aussi, grâce à des appareils comme les fours solaires ou chauffe-eaux solaire, pour se chauffer ou cuisiner. 

Depuis quelques décennies, il est capable de produire de l'électricité à partir de l'énergie solaire via des cellules photovoltaïques, c'est l'énergie solaire photovoltaïque.

panneau solaire martinique

Un panneau solaire ou module est composé de plusieurs cellules assemblées et le regroupement de plusieurs modules forme une centrale photovoltaïque.

 

Technologies

Pour savoir en détail comment fonctionne un panneau solaire (source : ww.panneaux-solaires-france.com)

Le rendement d'un module photovoltaïque dépend :

  • du type de cellules qui le composent (amorphe, monocrystallin, polycrystallin ou multijonction)
  • de sa surface
  • de son orientation, son inclinaison et de sa température de fonctionnement
  • de sa géolocalisation et plus précisément de la latitude 

Les types de centrales

Les centrales peuvent être installées soit en sur-imposition ou intégré au bâti d'un bâtiment qui peut être de type professionnel : équipements publics (écoles, mairies, gymnases etc…), industries, commerces, bureaux; ou résidentiel : habitats collectifs ou maisons individuelles; soit en parc au sol.

Dans les deux premiers cas la surface des centrales pourra aller de quelques dizaines à quelques milliers de m², selon le bâtiment tandis que pour une installation au sol, le nombre important de modules impliquera une surface pouvant atteindre plusieurs dizaines de milliers de m². Les puissances maximales induites seront alors de l'ordre de quelques centaines de KW et de plusieurs dizaines de MW, respectivement.

Applications

L'énergie solaire photovoltaïque peut être utilisée de 2 façons :

  • soit par raccordement au réseau public de distribution d'électricité : dans ce cas la totalité de l'énergie produite est injectée sur le réseau.
  • soit pour l'autoconsommation de la structure qui l'accueille. Dans ce cas, ou l'autonomie est désirée, de nombreuses applications sont envisageables, notamment les habitations ou installations isolées en site ruraux ou isolés (ex: refuges de montagne) ou dans des pays en voie de développement. On peut citer les appareils qui nécessitent d'être énergétiquement autonomes tels que les satellites artificiels, ou encore ceux dont l'autonomie  énergétique nous rendraient à tous la vie tellement plus simple : les appareils mobiles électroniques tels que les  tablettes tactiles, ordinateurs et téléphones portables, etc…

On peut également combiner ces deux modes d'exploitation dans un fonctionnement mixte.